LES ACTUALITÉS CARROSS

  1. Le web au secours
  2. Maîtriser les coûts
  3. Innover
  4. Restaurer les marges
  5. Agrément d’assurance
  6. Agrément d’assurance
  7. Outillage de base
  8. Outils de ponçage
  9. Pistolets à air comprimé
  10. Dossier – Les défauts de peinture
  11. Défauts d’apprêts
  12. Défauts de peinture
  13. Défauts de vernis
Article Défauts d’apprêts de carrosserie
13/07/2017

Défauts d’apprêts de carrosserie : causes, préventions et remèdes

Le rôle d’un apprêt est de permettre à la peinture de finition de bien accrocher sur la carrosserie. Il est conseillé d’appliquer l’apprêt en tenant la bombe toujours parallèlement à la carrosserie, en fines couches régulières afin d’obtenir un résultat parfaitement réussi.

De multiples défaut peuvent cependant apparaître :

Cloquage

Description

Présence de cloques de tailles variables sur la surface, perceptibles au toucher. Les cloques peuvent apparaître entre les différentes couches du film de peinture mais aussi sous la couche d’apprêt.

Causes

  • Temps d’évaporation trop court entre les couches des produits à base d’eau.
  • Humidité de l’air ambiant excessive.
  • Formation de condensats due à des variations de température.
  • Isolation insuffisante des polyesters.
  • Eau de ponçage trop dure.
  • Air comprimé souillé.
  • Épaisseurs de couche trop importantes.
  • Résidus d’eau de ponçage dans les angles, sur les bords, dans les feuillures et moulures et sous les bandes décoratives.
  • Résidus salés séchés.
  • Pollution.

Mesures préventives

  • Avant application, démonter les éléments, si possible, et les nettoyer conformément aux instructions.
  • Ne pas laisser sécher les résidus de ponçage, les essuyer.
  • Toujours enlever les garnitures extérieures.
  • Empêcher la formation de condensats, entretenir la température et l’humidité permanentes.
  • Respecter l’épaisseur de la couche d’apprêt préconisée par le fabricant.
  • Respecter les temps d’évaporation intermédiaires des produits.
  • Sécher soigneusement en soufflant de l’air.
  • Contrôler régulièrement l’équipement de fourniture d’air. L’air comprimé doit être pur et sec.

Remèdes

  • Poncer l’apprêt contaminé jusqu’à la tôle et procéder de nouveau à son application conformément aux prescriptions du fabricant et en tenant compte des recommandations émises ci-dessus.

Traces de ponçage

Description

ponçage

Présence de traces de ponçage sur la surface située sous le film de peinture. Les rayures de ponçage dans le support se manifestent sous forme de rayures dans la surface de la laque de réparation.

Causes

  • Ponçage de l’ancien apprêt avec du papier abrasif à grain trop gros.
  • Séchage de l’apprêt insuffisant avant l’application de la laque. Les rayures de ponçage deviennent nettement visibles par le gonflement de la sous-couche et l’enterrement de la laque (perte de brillance) après séchage de cette dernière.
  • Viscosité trop basse ou épaisseur insuffisante de la peinture de finition.

Mesures préventives

  • Préparer le support en utilisant du papier abrasif de granulation prescrite par le fabricant de l’apprêt. De manière générale, poncer les rayures avec du papier abrasif fin.
  • Bien isoler les endroits poncés avec de l’apprêt.
  • Effectuer le séchage de l’apprêt d’une manière complète conformément à la fiche.
  • Respecter les viscosités et épaisseurs préconisées des peintures de finition.

Remèdes

  • En cas de problème peu visible, essayer de poncer la partie concernée avec du papier fin et lustrer. Si le problème s’avère plus important, poncer jusqu’à la tôle nue et recommencer l’application de l’apprêt.

Mauvaise adhérence au support

Description

soudure

Décollement de la couche d’apprêt (ou d’une sous-couche) du support.

Causes

  • Support mal préparé avec la présence de résidus de graisse, traces de doigts, poussières.
  • Utilisation de matériaux inadéquats pour certaines tôles de carrosserie.
  • Utilisation d’un diluant inadéquat.
  • Présence d’humidité sur le support.

Mesures préventives

  • Dégraisser le support afin d’éliminer la présence d’éventuels contaminants et saletés qui réduisent la tension de la surface du support.
  • Préparer le support pour la mise en peinture. Les étapes de ponçage et de sablage améliorent l’adhésion en augmentant la surface disponible au contact.
  • Contrôler la compatibilité du support et de l’apprêt.
  • Utiliser les diluants prescrits.
  • Éviter d’utiliser des produits de fabricants différents.

Remèdes

  • Poncer jusqu’à la tôle nue pour éliminer les couches défectueuses et recommencer l’application d’un apprêt compatible avec le support.

Craquelures

Description

Présence de fissures plus ou moins minuscules et déformation du film (gonflement, surépaisseur).

Causes

  • Teinte appliquée sur un film d’apprêt ou une sous-couche encore humide ou trop épaisse : temps d’évaporation trop court.

Mesures préventives

  • Respecter les temps de séchage préconisés.
  • Respecter les épaisseurs de couche prescrites.

Remèdes

  • Poncer la surface craquelée jusqu’à l’obtention d’une paroi lisse et saine et refaire l’application de l’apprêt selon les recommandations du fabricant.

Pores sur l’apprêt

Description

Présence de petites cavités sur la surface de la couche d’apprêt.

Causes

Application et séchage incorrects de l’apprêt pouvant découler :
  • de l’application d’un apprêt à la viscosité trop élevée (diluants de basse qualité).
  • de l’application d’un apprêt en épaisseurs trop importantes.
  • de l’utilisation de durcisseurs trop rapides pendant les périodes chaudes.
  • du séchage de l’apprêt à la lumière directe du soleil.

Mesures préventives

  • Appliquer l’apprêt en respectant les épaisseurs conseillées et suivre les temps d’évaporation et de séchage indiqués sur la Fiche Technique.
  • Toujours contrôler la viscosité du produit avant l’application.
  • Utiliser les durcisseurs conseillés en fonction des températures ambiantes.
  • Sécher à l’intérieur de l’atelier ou dans un lieu abrité des rayons du soleil.

Remèdes

  • Après séchage complet, poncer et recommencer l’application de l’apprêt.